L’écriture agile : état de l’art des dispositifs d’écriture collaborative en ligne

Du 26 au 30 octobre, le Labo de l’Edition accueille un « libérathon » – une contraction francisée du « BookSprint » issue du latin liber et de « marathon » – de dix participants encadrés par Elisa Godoy de Castro Guerra, présidente de Floss Manuals« Nous avons choisi les rédacteurs, qu’ils soient intermédiaires ou débutants, selon plusieurs critères, nous confie-t-elle. A savoir : leur disponibilité, leur volontariat, leur expertise, et leurs compétences en pédagogie, en collaboration et en écriture rapide »L’événement est soutenu par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) : « Ils nous soutiennent régulièrement sur des actions très ponctuelles depuis la création de notre association », précise Elisa.

Leur mission : rédiger et mettre en forme et en ligne un livre consacré au projet Sésamath, une association de professeurs de mathématiques qui créent des ressources libres et gratuites pour l’enseignement. Cinq jours d’intense collaboration à l’issue desquels l’ouvrage sera publié sous format ePub sous licence Creative Commons sur la plateforme de co-création et publication Floss Manuals.

Qu’est-ce qu’un « BookSprint » ?

learning-agile

Il s’agit d’une session d’écriture collaborative et intensive qui a pour objectif de faire naître un livre publiable. Le concept du « BookSprint » est un format innovant basé sur le Code Sprints, mais en mettant l’accent sur la production de documents au lieu de code. Un groupe d’auteurs, d’éditeurs, d’artistes, de formateurs se rassemblent autour d’un objectif défini, dans un temps limité, souvent dirigés par un coach ou un facilitateur. Ce dernier doit synchroniser le travail de chacun, partager une vision de fond, s’accorder sur un style pour que l’ensemble soit homogène.

A nous, la liberté !

Floss Manuals est une association et un éditeur indépendant qui publie des livres sous licences libres sur le logiciel libre, la culture libre et le matériel libre et ouvert en favorisant la création et la traduction de livres collaboratifs. S’appuyant sur des auteurs, éditeurs, artistes, développeurs de logiciels et activistes, ces livres sont consultables librement en différents formats : pages web, pdf et ePub. La plate-forme de Floss Manuals, surnommée « booki », permet une collaboration fluide avec des auteurs locaux et distants.

P1030503

Un business model singulier

L’association n’a pas de revenus fixes, ni de salariés, mais des coûts fixes d’hébergement du serveur et d’impression des livres. A chaque projet de libérathon, Floss Manuals cherche des subventions pour rémunérer ses rédacteurs selon la durée de l’expérience. Leur concept est simple : le développement agile.

LA philosophie agile, késako ?

  • L’adaptation prime sur la prédiction.
  • La collaboration prime sur la documentation.
  • Le feedback continu prime sur les bilans périodiques.
  • La généralisation prime sur la spécialisation.

Il s’agit d’une méthode d’ingénierie utilisée pour développer des produits (matériel informatique, logiciels ou services) de manière itérative, incrémentale et avec souplesse afin de prendre en compte les réactions des clients. Cette méthode s’appuie sur un principe particulier : les besoins du client et les spécificités du produit final ne peuvent pas être intégralement définis au préalable.

L’ère de l’effervescence collaborative

livre_clip_image002

Une  collaboration intelligente, puisque le contenu proposé par les neuf rédacteurs à l’issue de ces cinq jours pourra être constamment mise à jour dès sa mise en ligne. Cette aventure collective n’est pas un cas isolé dans la vague actuelle d’évènements de co-création qui ont déjà adopté l’usage de dispositifs d’écriture collaborative en ligne.

Quelques exemples de plateformes et logiciels de collaboration en ligne :

  • Framapad, un éditeur de textes collaboratifs en ligne qui met à disposition un « pad »framapad.org
  • Webook, une communauté virtuelle qui fait émerger de nouveaux talents – www.webook.com
  • Gobby, une interface d’édition collaborative et libre – gobby.0x539.de/trac
  • MoonEdit, un éditeur de textes collaboratifs et une plate-forme de partage en temps réel – moonedit.com
  • CoEdit, un outil collaboratif d’édition et de codage en ligne – coedit.me
  • Open Atrium, une plate-forme communautaire en ligne – openatrium.com
  • Rypple, une plate-forme de cloud computing utilisée dans le social managementwork.com, etc.

tweet

Ces différentes pratiques, souvent issues de la culture des hackers, s‘illustrent dans divers domaines et se réalisent à travers de nombreux évènements :

1) Les « hackatons » (de « hack » et « marathon ») : les développeurs se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative sur plusieurs jours. Exemple : le Hackaton Dataculture, dédié à l’usage des données publiques culturelles numériques, est organisé par le ministère de la Culture et de la Communication du 25 au 27 octobre 2013 – hackdataculture.eventbrite.fr

2) La rédaction collective d’ouvrages scientifiques. Exemple : Les THATCamp – The Humanities and Technology Camp – sont des rencontres-ateliers qui, en s’alignant sur la méthode et l’esprit du « BookSprint », permettent aux acteurs de la recherche en sciences humaines et sociales utilisant les technologies numériques de partager informations, idées, solutions et savoir-faire autour de leurs pratiques – tcp.hypotheses.org

3) La création collective de littérature numérique. Exemple : Le projet « vases communicants » à l’initiative  de Tiers Livre (http://www.tierslivre.net) et de Scriptopolis (http://www.scriptopolis.fr) où le premier vendredi du mois, chacun écrit sur le blog d’un autre. Cette circulation horizontale permet de produire des liens autrement –www.facebook.com/groups/104893605886

Vers une culture « lean » de l’édition ?    

Avec cette expérience de libérathon, nous pouvons donc nous interroger sur la manière dont les professionnels du livre peuvent s’inspirer de cette méthode d’écriture agile. Le paradoxe est là : parvenir à réunir un groupe d’individus sur quelques jours, c’est-à-dire consolider un lien social, à travers une expérience réelle, physique et éphémère, visant à produire un produit fini et éternel grâce aux technologies numériques innovantes. Reste à voir si la « culture lean » est facilement applicable à tous les modes d’écriture et de pensée.

A vos marques, prêts,… libérathonez !

Pour aller plus loin…

Sur le « BookSprint » :

www.sesamath.net / lelivrescolaire.fr / www.barreverte.fr/ecrire-un-livre-en-5-jours-definir-le-concept / base.d-p-h.info/fr/fiches/dph/fiche-dph-8220.html / leanovation.org/2012/12/07/rupture-douce-le-livre-de-nos-histoires-agile-de-lannee

Sur la création littéraire collaborative :

paragraphe.info / petiteracine.net / studio-alterego.blogspot.fr / www.utc.fr/~bouchard/assun

Sur les modèles économiques pour l’écriture collaborative et la « culture lean » :

agilemanifesto.org/iso/fr / leanovation.org

Au programme du Labo de l’Edition :

Du 26 au 30 octobre 2013 : 5 jours de sprint d’écriture

Mercredi 30 octobre 2013, à 18 heures : présentation et discussion autour du libérathon, (ouvert à tous).

Advertisements

6 réflexions sur “ L’écriture agile : état de l’art des dispositifs d’écriture collaborative en ligne ”

  1. Merci pour cet article !

    J’en profite au passage pour vous signaler que, dans le cadre de Villes en Biens Communs, j’ai animé plusieurs ateliers d’écriture collaborative (en y appliquant les techniques du théâtre d’improvisation). Le résultat a été placé dans le Domaine Public Vivant, sous la licence CC0 que je défends activement (notamment le 31 octobre lors de la journée d’étude sur le Domaine public à l’assemblée Nationale : http://www.savoirscom1.info/2013/10/02/31-octobre-une-journee-detude-sur-le-domaine-public-a-lassemblee-nationale/).

    Un petit retour d’expérience sur ces écritures collaboratives se trouve là : http://noenaute.fr/ecriture-collaborative-libre-ca-marche/

    Au Plaisir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s