Déjeuner Laborantin #3

La troisième édition du déjeuner laborantin a eu lieu mercredi 14 mai au Labo de l’édition. L’occasion de partager un repas, à la manière des potlucks, tout en s’enrichissant de projets innovants en lien avec l’édition numérique.

Capture d’écran 2014-05-14 à 15.56.41

Capture d’écran 2014-05-14 à 16.11.25Pour débuter cet évènement, Elisabeth Bèche nous présente le moteur KLE (Ko-Learning-Engine), produit de la filiale Kokopelli du groupe Strass Productions, qui permet le développement de contenus multimédias interactifs, interopérables et multilingues en responsive design. Issu d’un projet R&D, KLE est un outil technologique performant (orienté HTML5 / CSS3 / JavaScript et une version KLE 3D) employé dans le développement de modules interactifs de E-learning, dernièrement pour le Ministère de l’Education. Le projet se présente donc comme un outil innovant pour les éditeurs à la recherche de contenus numériques immersifs, depuis les booktrailers jusqu’à l’expérimentation de livres enrichis.

Dans la même lignée, le second projet est un outil de création numérique de vidéos animées, Go Animate, présenté par Nicolas Lassus. Avec un éditeur de mise en forme semblable à celui de PowerPoint et une large bibliothèque de contenus, la plateforme permet la production rapide et autonome de vidéos d’entreprises ludiques et attrayantes. Depuis peu, le service s’est enrichi d’un outil de création d’infographies vidéos, qui peut séduire les PME pour lancer des campagnes communicationnelles, présenter leurs offres ou accompagner des formations. Afin d’illustrer son pitch, Nicolas Lassus nous présente une infographie réalisée pour l’occasion !

Capture d’écran 2014-05-15 à 15.32.04C’est au tour d’Alexis Kauffmann, fondateur de l’association Framasoft (qui œuvre à la promotion des logiciels libres), de nous présenter son projet en développement et au titre évocateur, Romaine Lubrique, un magazine consacré au domaine public. Avec l’accès démultiplié par le numérique aux produits culturels (et la culture du remix et du mashup qui en découle), la question de la circulation des oeuvres appartenant au domaine public se pose. Informer les utilisateurs sur leurs droits, les sensibiliser à la richesse des contenus libres qui composent notre patrimoine, voilà des enjeux auxquels Romaine Lubrique s’attaque en permettant à chacun de découvrir notre « Trésor Public ». Le format du magazine en ligne, qui recueille à ce jour une centaine d’articles, est idéal pour intégrer les différents contenus médiatiques disponibles (textes, vidéos, sons) et être relayé par d’autres, comme Libération, qui soutient le projet depuis sa naissance dans une tribune consacrée à l’entrée des œuvres d’Apollinaire dans le domaine public. L’enjeu de la présentation pour Alexis Kauffmann est donc d’envisager les perspectives de Romaine Lubrique en terme de structure (donc de modèle d’affaires), mais aussi de support, puisque l’impression à la demande est aussi envisagée, et de lectorat, afin de capter une audience plus large que celle de la « blogosphère », sensibilisée à la culture libre.

Capture d’écran 2014-05-15 à 15.34.19Le projet suivant est celui d’Angélique Dubois-Coupry, il s’agit d’un service de création de livres personnalisés, Créermonlivre.com. Comme son nom l’indique, la plateforme permet aux utilisateurs de concevoir un ouvrage unique, destiné à être offert en cadeau. A partir d’un questionnaire détaillé sur le lecteur visé (ses traits de caractère, sa vie passée et ses centres d’intérêt) , les équipes de Créer Mon Livre peuvent créer de toutes pièces un « livre dont vous êtes le héros » personnalisé. L’achat est finalisé sur le site, puis le livre imprimé et livré à l’adresse du destinataire. Un service ludique destiné aux enfants et adultes, qui bénéficie depuis 5 ans d’un bon écho auprès du public et de la presse. L’équipe restreinte (4 personnes) cherche néanmoins à étendre son réseau en s’adressant aux entreprises, proposant ainsi un outil marketing novateur pour les éditeurs qui désirent renforcer la relation d’un auteur à sa communauté de fans en lui permettant de s’incarner dans leurs romans favoris, par exemple.

Le cinquième projet, Korus Korpus, se présente comme une épopée poétique et urbaine. A l’origine de ce projet en construction, Noam Assayag, un passionné de littérature numérique qui s’est lancé dans une expédition photographique de collecte de tags, éléments du langage graffiti. A partir de ces clichés pris à Paris et ailleurs, l’auteur reconstitue un corpus, ou lexique, qu’il expose à travers une mise en forme tabulaire sur son site. Une quête encyclopédique où les métadonnées des images numériques fournissent un mode de lecture délinéarisé et tentaculaire, jouant sur les entrées multiples et le mapping pour recomposer les « tags » (au sens de « mots-clés ») de nos villes.

koruskorpus

Capture d’écran 2014-05-15 à 15.49.36Enfin, la dernière intervention est celle du groupement d’employeurs de Paris Mix, une solution pour employer à temps partagé des profils spécialisés. Orienté vers le secteur de la musique, l’espace de coworking et nouvellement incubateur dans le 18ème Parix Mix expose son offre de mutualisation de compétences. Les activités proposées vont du webmaster à la comptabilité en passant par le community management et le webmarketing. Le groupement se charge des modalités administratives et rémunère le salarié en CDI. Celui-ci bénéficie d’une variété de tâches et d’activités, il partage son temps entre les différentes entreprises liées au contrat, qui elles jouissent d’une compétence au coût de revient moindre, adaptée à leurs besoins. Parix Mix décline ce type d’offre à de nombreux secteurs d’activités, dont l’édition actuellement.

Les six projets présentés au cours du déjeuner laborantin #3 ont été six portes d’entrée vers des activités innovantes, riches et variées pour le public présent. Une belle occasion de renforcer les liens entre porteurs de projets et monde de l’édition, autour d’une table animée et conviviale.

Pour plus d’informations sur les déjeuners laborantins, suivez l’agenda du Labo de l’édition. Merci à tous pour votre présence, nous vous attendons encore nombreux lors de la prochaine session !

Clémentine Malgras

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s